La FAA confronte Boeing au sujet de communications internes non dévoilées

Boeing était au courant de messages instantanés troublants entre deux employés sur leurs communications avec les autorités de réglementation fédérales au sujet des avions 737 Max maintenant cloués au sol, mais la société a attendu des mois pour les divulguer.

Le chef de l’administration fédérale de l’aviation (FAA), Steve Dickson, a exigé vendredi une explication du chef de la direction de Boeing, Dennis Muilenburg, par l’entremise d’une lettre.

Le contenu des messages de 2016 n’est pas clair, mais la FAA a indiqué qu’ils traitaient de la communication entre Boeing et la l’agence à l’époque où Boeing cherchait à faire approuver le Max.

La FAA a précisé qu’elle «trouvait la substance du document inquiétante» et qu’elle était déçue que Boeing ait attendu des mois avant de les porter à son attention.

Les autorités réglementaires internationales ont critiqué la communication de Boeing avec la FAA au sujet d’un système de vol Max mis en cause dans deux écrasements ayant coûté la vie à un total de 346 personnes.

Les plus populaires