La FAA veut recruter des pilotes pour tester le Max 737 de Boeing

DALLAS — Les autorités américaines recrutent des pilotes de ligne à l’échelle internationale afin de tester les modifications apportées par Boeing au logiciel du système antidécrochage de ses appareils Max 737 cloués au sol, selon deux sources mises au courant de la situation.

Selon ces sources, l’Administration fédérale de l’aviation (FAA) demande que certains de ces pilotes aient un peu d’expérience du Boeing 737. Les tests se dérouleront dans des stimulateurs de vol, et non dans les Max, qui demeurent au sol. Ils ont été conçus pour déterminer comment les pilotes comprennent le logiciel.

Boeing a mis à jour son logiciel afin d’aider les pilotes à mieux contrôler l’appareil.

À deux reprises, les logiciels ont mis un appareil en piqué, provoquant des accidents qui ont coûté la vie à 346 personnes.

Le constructeur n’a pas voulu exprimer des commentaires à ce sujet.

La valeur de l’action de Boeing a grimpé après qu’un analyste de la firme de services financiers Cowen eut laissé prévoir que la FAA pourrait délivrer une nouvelle certification de sécurité pour le Max d’ici six semaines.

L’action a gagné 14,42 $, ou 4,2 pour cent, pour atteindre 354,41 $. Elle a reculé de 16 pour cent depuis le second accident survenu en mars.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire