La fabrication et l’importation de plastiques à usage unique désormais interdites

OTTAWA — L’interdiction par Ottawa de fabriquer et d’importer pour la vente certains articles en plastique, y compris les sacs d’épicerie et les pailles, est entrée en vigueur au Canada.

À compter de mardi, les entreprises ne peuvent plus produire ou importer au Canada différentes catégories de plastique à usage unique: sacs d’emplettes, des ustensiles, des bâtonnets à mélanger, des pailles et des contenants alimentaires à emporter, notamment ceux fabriqués à partir de mousse de polystyrène. 

Un an plus tard, il sera illégal de vendre ces produits.

En juin prochain, l’interdiction de fabrication et d’importation s’étendra aux anneaux utilisés pour être placés autour de boissons afin d’en transporter plusieurs à la fois. Leur vente sera ensuite interdite dès l’été 2024. 

Le gouvernement fédéral estime que son règlement sur les plastiques à usage unique éliminera 1,3 million de tonnes de déchets de plastique difficiles à recycler et l’équivalent de plus d’un million de sacs à ordures remplis.

Le premier ministre Justin Trudeau a promis en 2019 qu’une interdiction entrerait en vigueur d’ici 2021, mais il a fallu un an de plus au gouvernement pour trouver un cadre réglementaire afin d’y parvenir.

Les statistiques publiées le mois dernier suggéraient que les Canadiens réduisaient déjà l’utilisation d’articles tels que les pailles et les sacs en plastique avant l’adoption du règlement.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.