La famille de la jeune musulmane à Toronto présente ses excuses

TORONTO — Plusieurs médias rapportent que la famille de la fille de 11 ans de Toronto qui avait dit qu’un homme avait coupé avec des ciseaux son foulard islamique — un récit non fondé selon la police — a présenté ses excuses.

Le Toronto Star, le Toronto Sun et le réseau anglais de Radio-Canada ont notamment cité un communiqué de la famille de la jeune fille publié mercredi.

Le Service de police de Toronto a mené son enquête sur ce qui était considéré comme un crime haineux. La police de Toronto a indiqué lundi que l’histoire était non fondée.

L’affaire avait fait le tour du pays, vendredi, et même les premiers ministres Justin Trudeau et Kathleen Wynne avaient condamné le geste.

Les articles dans les médias, mercredi, ont cité la famille disant qu’elle était «profondément désolée» pour «la souffrance et la colère» que le récit a causées.