La famille royale célèbre la messe de Noël à Sandringham

SANDRINGHAM, Royaume-Uni — La reine Elizabeth II et d’autres membres de la famille royale britannique ont été chaleureusement accueillis par une petite foule à leur arrivée, mardi, à la messe de Noël célébrée dans l’une des propriétés rurales de la monarque.

La reine, âgée de 92 ans, a été conduite en limousine à l’église Sainte-Marie-Madeleine, tandis que les plus jeunes membres de la famille royale s’y sont rendus à pied depuis la grande maison de campagne de la reine à Sandringham.

Le prince Charles a ouvert la voie, suivi de ses fils. Le prince Harry a marché bras dessus, bras dessous avec sa femme Meghan, qui attend un enfant au printemps. Le prince William et son épouse Catherine les accompagnaient, mais en l’absence de leurs trois enfants. Le prince George, âgé de 5 ans, la princesse Charlotte, âgée de 3 ans, et le prince Louis, né il y a seulement 8 mois, sont restés à la maison.

Le mari de la reine n’était pas non plus des leurs. À l’âge de 97 ans, le prince Philip est largement retraité de la vie publique. La femme du prince Charles, Camilla, qui se remet d’une grippe, figurait également parmi les absents.

Après un service religieux de 45 minutes, ils se sont tous dirigés vers la maison voisine pour un traditionnel dîner de Noël.

Les membres de la famille royale échangent généralement de petits cadeaux la veille de Noël, une pratique popularisée par la reine Victoria et le prince Albert. La reine ne voit généralement pas d’un bon oeil les cadeaux extravagants.

La reine a par ailleurs présenté lundi son traditionnel message télévisé à l’intention du Royaume-Uni et des 52 autres pays du Commonwealth.

La reine Elizabeth II avait livré son premier message de Noël à la radio en 1952, l’année de son accession au trône.