La Fédération québécoise des municipalités a un nouveau président

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) s’est choisi un nouveau président: il s’agit de Jacques Demers, qui est le maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.

Élu par acclamation et déjà en poste, M. Demers en a profité jeudi pour présenter les priorités de la FQM pour l’année 2018.

Sans surprise, l’élection provinciale qui aura lieu cet automne sera au coeur de ses préoccupations.

Dès le mois de mars, le nouveau président se promènera dans toutes les régions du Québec afin de consulter les municipalités et les municipalités régionales de comté (MRC) sur les enjeux qu’elles voudraient que la FQM aborde au cours de la campagne électorale.

L’exercice est essentiel, souligne M. Demers, car les municipalités et les MRC sont des «acteurs majeurs» du développement local et régional. À ce titre, elles sont directement concernées par les choix politiques du gouvernement québécois.

Les partis politiques qui aspirent à gouverner le Québec devront tenir compte de leurs demandes et de leurs besoins, juge M. Demers.

À la fin de sa tournée, la FQM établira sa plateforme de demandes qu’elle adoptera lors de l’Assemblée des MRC du Québec, au mois de juin.

Les partis auront ainsi amplement le temps de connaître les demandes de la FQM et de prendre position, croit M. Demers.

«On doit s’assurer de pouvoir passer nos points de vue rapidement», fait-il valoir.

Trois autres priorités de la FQM sont le transport ferroviaire des matières dangereuses, qui fera l’objet d’un colloque le 23 mars prochain à Lac-Mégantic — afin de voir ce qu’il reste à faire en matière de sécurité ferroviaire, dit-il — toute la question de la fiscalité municipale et les coûts de la Sûreté du Québec (SQ).

Il s’est dit aussi très préoccupé du prix des billets d’avion pour les gens des régions qui veulent se rendre dans d’autres coins du Québec.

«Il faut voir de quelle façon on peut avoir des prix abordables», dit-il, jugeant anormal qu’il en coûte plus pour se rendre d’une région du Québec à une autre que d’aller «à l’autre bout de la planète».

M. Demers est maire de Sainte-Catherine-de-Hatley, en Estrie, depuis 13 ans et préfet depuis 6 ans.

Il succède à la présidence de la FQM à Richard Lehoux, qui a occupé ces fonctions pendant quatre ans.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie