La Floride commémore les trois ans du massacre dans une boîte de nuit gaie

ORLANDO, Fla. — Le troisième anniversaire du massacre perpétré dans une boîte de nuit gaie de la Floride, qui a coûté la vie à 49 personnes, a été souligné mercredi.

Le gouverneur de la Floride, Ron DeSantis, a publié une proclamation ordonnant que les drapeaux de l’État soient mis en berne et demandant aux Floridiens de s’arrêter un moment pour se souvenir des victimes de la fusillade au club Pulse d’Orlando.

Une élue démocrate de l’État, Anna Eskamani, a reproché au gouverneur républicain de ne pas avoir mentionné dans sa proclamation que l’attaque visait la communauté gaie.

Quelques heures plus tard, le gouverneur a publié une version «corrigée» de sa proclamation en mentionnant cette fois les communautés gaie et hispanique. Le massacre était survenu lors d’une soirée latine.

Sa directrice des communications a déclaré dans un courriel que le personnel du bureau du gouverneur avait commis une «erreur» dans la proclamation précédente, et que M. DeSantis avait demandé qu’elle soit corrigée.

Le tireur, Omar Mateen, a été abattu après trois heures d’affrontement avec les forces de l’ordre. Il avait prêté allégeance à Daech (le groupe armé État islamique).

À l’époque, le massacre du Pulse était devenu la fusillade la plus meurtrière de l’histoire moderne des États-Unis. Ce triste record a toutefois été surpassé l’année suivante lors de la tuerie à Las Vegas qui a fait 58 morts.

À Orlando, les églises ont fait retentir leurs cloches 49 fois à midi. Un service commémoratif était prévu en soirée à l’extérieur de la discothèque Pulse, fermée depuis la fusillade de juin 2016.

Des survivants et des proches des victimes se sont réunis sur les lieux peu après 2 h, mercredi matin, pour marquer l’heure exacte du début du massacre.

La propriétaire du Pulse, Barbara Poma, a créé une association à but non lucratif afin de construire un mémorial et un musée sur place. Environ 14 millions $ US ont été amassés jusqu’à maintenant, sur un objectif de 50 millions $ US. Le mémorial permanent et le musée devraient ouvrir en 2022.

Les plus populaires