La France dit progresser dans son enquête sur Jeffrey Epstein

PARIS — La police française fait appel à d’autres victimes potentielles ou à toute personne qui pourrait être un témoin, dans le cadre de son enquête pour exploitation sexuelle présumée de femmes et de filles et du riche financier Jeffrey Epstein. Les autorités françaises ajoutent avoir interrogé trois nouvelles personnes qui s’identifient comme étant des victimes.

Les policiers ont d’ailleurs publié sur Twitter, mercredi, un numéro de téléphone et une adresse électronique du ministère de l’Intérieur que des victimes présumées ou des témoins peuvent utiliser.

La justice française a ouvert une enquête, le 23 août dernier, notamment pour viol présumé et agressions sexuelles sur des mineures.

Jeffrey Epstein, qui côtoyait l’élite et le pouvoir politique, possédait un appartement luxueux situé près de l’Arc de Triomphe, à Paris.

L’homme de 66 ans s’est enlevé la vie, le 10 août, dans sa cellule d’un établissement de détention fédéral, à New York, en attendant son procès pour exploitation sexuelle.

L’objectif de l’enquête française est de découvrir si d’éventuelles infractions auraient pu être commises en France et de déterminer si des ressortissants français pourraient être liés à des crimes.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire