La France fermera dimanche ses frontières aux voyageurs de l’extérieur de l’UE

PARIS — La France fermera dimanche ses frontières aux voyageurs qui arrivent de l’extérieur de l’Union européenne, dans une tentative pour freiner la propagation croissante de nouveaux variants du virus et d’éviter un troisième confinement.

Évoquant le «fort risque d’accélération» de la pandémie en France, le premier ministre, Jean Castex, a annoncé la nouvelle mesure vendredi soir, à l’issue d’une réunion du «conseil de défense sanitaire» du gouvernement, à l’Élysée. Tous les voyageurs qui arriveront des autres pays de l’Union européenne devront quant à eux produire un test négatif, a déclaré le premier ministre. 

La France avait déjà fixé des limites sur les voyages transfrontaliers; Paris avait imposé la semaine dernière des contrôles plus stricts dans les aéroports et les ports. Le tourisme international en France a considérablement ralenti en raison de la pandémie; les restaurants et les sites touristiques sont carrément fermés depuis octobre, tout comme de nombreux hôtels dans tout l’Hexagone. 

La France ordonne aussi la fermeture de tous les grands centres commerciaux non alimentaires à partir de dimanche et limitera les déplacements à destination et en provenance de ses départements et territoires outre-mer («DOM-TOM»).

Le premier ministre Castex a par ailleurs ordonné vendredi soir aux forces de l’ordre de renforcer les contrôles pour ceux qui enfreignent le couvre-feu de 12 heures par jour, ainsi que ceux qui organisent des fêtes secrètes ou qui rouvrent des restaurants au mépris de l’ordonnance de fermeture en vigueur depuis octobre.

Le nombre d’infections, d’hospitalisations et de décès augmentent régulièrement, mais pas fortement, ces dernières semaines en France, et de nombreux médecins ont appelé à un nouveau confinement général, à l’échelle nationale, comme l’ont fait plusieurs autres pays européens. 

Espérant éviter les «impacts très lourds» d’un tel reconfinement, le premier ministre Castex a prévenu que «les prochains jours seront déterminants».  

La France affiche l’un des bilans de mortalité de la COVID-19 les plus élevés au monde, soit 75 620 morts depuis l’hiver dernier; plus de 60 % de ses lits de soins intensifs sont occupés par des patients infectés par le virus.

– Par l’Associated Press

Laisser un commentaire