La Gaspésie veut attirer les citadins: une campagne de séduction est lancée

MONTRÉAL — La Gaspésie lance une vaste campagne de séduction pour attirer les citadins dans sa région.

La Gaspésie est en quête de nouveaux résidents, et la campagne met l’accent sur l’emploi et la qualité de vie.

Selon Catherine Miousse, l’agente de communication de la «Stratégie Vivre en Gaspésie», les possibilités professionnelles sont nombreuses dans la région et le mode de vie est «exceptionnel».

Mme Mousse souligne que la banque d’emplois répertorie actuellement plus de 500 postes affichés en Gaspésie, dont plusieurs de cadres et de professionnels. Elle précise que les technologies de l’information et des communications, notamment, constituent un secteur d’affaires prometteur puisqu’ils permettent parfois, lors d’un déménagement dans la région, de conserver en télétravail l’emploi qu’on occupait en ville.

Pour l’année 2016-2017, la région a connu un solde migratoire positif, ce qui ne s’était pas produit depuis 2012. Depuis plus de 20 ans, la région connaît un important déclin démographique, notamment par le vieillissement de la population, le nombre de naissance inférieur aux décès et le taux de remplacement de la main-d’œuvre le plus bas au Québec.

La Stratégie Vivre en Gaspésie est portée par une cinquantaine d’organisations partenaires.

La campagne médiatique se déroulera dans principalement quatre marchés: Montréal, la Montérégie, Lanaudière et Québec.