La GRC a repris sa recherche aérienne des cinq pêcheurs disparus en Nouvelle-Écosse

HILLSBURN, N.-É. — La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a repris sa recherche aérienne pour retrouver les corps des cinq pêcheurs dont le bateau a disparu au large de la côte sud-ouest de la Nouvelle-Écosse, il y a presque deux semaines.

Dans une entrevue lundi, le sergent Andrew Joyce, porte-parole de la GRC, a affirmé qu’un hélicoptère était présentement déployé pour rechercher les corps sur environ 100 kilomètres de la côte de la baie de Fundy, de la ville de Digby à celle de Harbourville.

M. Joyce a expliqué que les recherches sous-marines et aériennes avaient été suspendues le 25 décembre, notamment en raison des conditions météorologiques dangereuses.

Six pêcheurs étaient sur le «Chief William Saulis» lorsqu’il a coulé, tôt dans la journée du 15 décembre. Pour l’instant, seul le corps d’un homme, Michael Drake, a été retrouvé.

Les courants de la baie de Fundy sont connus pour leur intensité. M. Joyce a affirmé que la GRC travaillait en partenariat avec la Garde côtière canadienne pour accéder à de meilleures technologies de sonar pour détecter l’épave.

En repérant le bateau naufragé, la GRC espère retrouver les corps des cinq pêcheurs disparus pour qu’ils puissent être rendus à leur famille, a ajouté le porte-parole. 

Laisser un commentaire