La GRC arrête un couple dans une escroquerie par internet et téléphone

Des enquêteurs portent des accusations contre un couple marié de l’Ontario qui aurait agi, selon la GRC, comme des «mules» dans une escroquerie par internet et au téléphone orchestrée largement à partir de l’Inde.

La GRC a affirmé que ces arrestations, effectuées mercredi, pourraient réduire la prévalence de ce type d’escroquerie à large échelle, dans laquelle des fraudeurs se font passer pour des employés de l’Agence du revenu du Canada (ARC) ou de la GRC.

Dans le cadre de cette escroquerie, les appelants s’identifiaient comme des représentants de l’ARC ou de la GRC, et réclamaient le paiement d’amendes ou d’impôts inexistants, menaçant les victimes d’une peine de prison si elles n’obtempéraient pas.

L’inspecteur Jim Ogden allègue que le couple aurait reçu de grandes quantités d’argent de la part de Canadiens, et aurait transféré cet argent à la source du stratagème en Inde.

M. Ogden n’a pas précisé l’ampleur des montants que le couple aurait blanchis, mais a souligné que 27 000 $ en espèces et plus de 100 000 $ en bijoux auraient été saisis à leur maison de Brampton, en Ontario.

Gurinderpreet Dhaliwal, 37 ans, et Inderpreet Dhaliwal, 36 ans, de Brampton, sont tous deux accusés de fraude de plus de 5000 $, de blanchiment de produits de la criminalité et de biens criminellement obtenus, a indiqué la GRC.

En octobre 2018, le Groupe de la criminalité financière de la région du grand Toronto de la GRC a lancé une enquête appelée projet OCTAVIA.

Cette enquête visait à lutter contre l’arnaque fiscale téléphonique liée à l’ARC, au moyen de la sensibilisation du public, de son interruption et de l’application de la loi.

De 2014 à 2019, l’escroquerie liée à l’ARC a entraîné des pertes totales cumulatives de plus de 16,8 millions $ pour les victimes, selon la GRC. 

Les Dhaliwal ont été libérés sur engagement et doivent comparaître devant la Cour de Brampton le 2 mars. Un autre mandat d’arrestation a été lancé au Canada contre Shantanu Manik, mais l’homme âgé de 26 ans pourrait se trouver en Inde.

D’autres arrestations et accusations pourraient être portées à la suite de cette enquête.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

Commentaires
Laisser un commentaire