La GRC compte utiliser un système de sonar pour retrouver le bateau disparu en N.-É.

HILLSBURN, N.-É. — Les agents de la Gendarmerie royale du Canada prévoient utiliser un système de sonar pour retracer un dragueur à pétoncles qui a disparu la semaine dernière dans la baie de Fundy, en Nouvelle-Écosse.

Le corps d’un membre de l’équipage, Michael Drake, a été retrouvé le long de la côte, au nord de Digby, mais les cinq autres membres sont toujours portés disparus après une semaine de recherches terrestres et aériennes.

Aaron Cogswell, Leonard Gabriel, Michael Drake, Dan Forbes et Geno Francis ainsi que le capitaine Charles Roberts étaient à bord du Chief William Saulis lorsqu’un signal de balise d’urgence a été reçu à 5 h 50 le 15 décembre.

Un porte-parole de la GRC, Andrew Joyce, a déclaré en entrevue, mardi, que les recherches au sonar commenceront lorsque les eaux de la baie de Fundy seront suffisamment calmes pour faire fonctionner l’équipement en toute sécurité – peut-être plus tard dans la semaine.

«Nous aimerions tous certainement ramener ces hommes à leur famille», a-t-il dit, ajoutant que la poursuite des recherches aériennes serait évaluée quotidiennement. 

La recherche aérienne a été annulée mardi en raison du mauvais temps.

Les marées dans la baie sont extrêmement puissantes. Un seul cycle de marée peut déplacer environ 110 milliards de tonnes d’eau dans et hors de la baie de Fundy, posant des défis pour les véhicules sous-marins télécommandés et les plongeurs.

Pierre Murray, du Bureau de la sécurité des transports du Canada, a précisé que la balise de détresse indiquait que le dragueur se trouvait à environ 4,8 kilomètres au large de la côte, à environ 65 mètres de profondeur. 

Il a noté qu’il était rare que le bureau de sécurité repêche un bateau dans la baie de Fundy afin d’étudier les problèmes de sécurité potentiels.

Laisser un commentaire