La GRC enquête sur des graffitis racistes envers les Autochtones en N.-É.

MONASTERY, N.-É. – La Gendarmerie royale du Canada (GRC) enquête sur des graffitis racistes envers les Autochtones qui ont été peints sur une maison dans le nord de la Nouvelle-Écosse.

Les graffitis sont apparus sur une maison au cours de la nuit de mardi. Ils ont été signalés à la GRC mercredi.

La caporale Jennifer Clarke a affirmé que les graffitis étaient «racialement et culturellement insensibles» et comprenaient des commentaires injurieux et dénigrants envers les peuples autochtones.

Les graffitis, qui recouvraient «toute la maison», ne sont pas le fait du hasard, croit la caporale.

Mme Clarke a cependant ajouté qu’il s’agissait d’un événement isolé, et probablement pas d’une campagne ciblée contre toutes les personnes d’une certaine ascendance.

Selon le réseau télévisé CTV, les occupants de la maison sont autochtones.

Des accusations de méfait ou d’incitation à la haine pourraient être déposées si un suspect est épinglé.

La police demande de l’aide de la population pour retrouver le ou les responsables de ce geste.