La GRC enquête sur un incident survenu dans une garderie de Moncton

MONCTON, N.-B. — Le détachement de la GRC au Nouveau-Brunswick enquête sur un incident survenu dans une garderie de Moncton à la fin du mois de mai qui aurait coûté leur emploi à quatre personnes.

Selon le sergent Dan Poirier, la GRC a reçu le 3 juin une plainte à ce sujet. La police enquête afin de déterminer s’il y a lieu de porter des accusations criminelles.

La police n’a révélé que peu de renseignements au sujet de ce qui s’est déroulé dans une salle de la garderie Moncton Headstart.

La directrice de la garderie Mary O’Donnell a dit que l’incident avait été rapporté à son attention le 22 mai. Elle en a avisé le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance du Nouveau-Brunswick.

Deux employés avaient été suspendus avec solde dans un premier temps.

Ces deux employés et deux autres collègues ont ensuite été congédiés après que le ministère eut lancé sa propre enquête.

Le sergent Poirier n’a pu préciser le nombre de personnes qui faisaient l’objet de l’enquête.