La GRC porte des accusations contre trois hommes pour le blocus à Coutts, en Alberta

LETHBRIDGE, Alb. — La GRC a porté des accusations contre trois autres hommes liés à un blocus qui a paralysé la frontière américaine à Coutts, en Alberta, plus tôt cette année, dont l’un des organisateurs.

Marco Van Huigenbos, 32 ans, et Alex Van Herk, 53 ans – tous deux de Fort Macleod – ont été accusés de méfait de plus de 5000 $, tout comme George Janzen, 43 ans, de Taber.

Marco Van Huigenbos, l’un des organisateurs de la manifestation contre les mesures liées à la COVID-19, est conseiller municipal à Fort Macleod, une ville du sud de l’Alberta.

Selon la police, les accusations découlent du fait que les individus ont été des participants clés au blocus pendant deux semaines à compter de la fin janvier.

Les trois hommes ont été libérés et doivent comparaître devant le tribunal provincial de Lethbridge le 4 octobre.

Un procès devant un juge et un jury est prévu pour juin de l’année prochaine pour quatre autres hommes accusés de complot en vue de commettre un meurtre durant le blocus.

Chris Carbert, Chris Lysak, Anthony Olienick et Jerry Morin ont été inculpés en février après que la GRC a trouvé une cache d’armes à feu, de gilets pare-balles et de munitions dans des remorques lors d’une manifestation près de Coutts.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.