Athena Gervais: thèse de l’accident privilégiée pour expliquer la mort à Laval

LAVAL, Qc — Le Service de police de Laval (SPL) privilégie la thèse de l’accident pour expliquer le tragique décès d’Athena Gervais, une adolescente de 14 ans dont le cadavre a été retrouvé jeudi, trois jours après qu’elle ait été portée disparue.

La police n’a toutefois pas encore écarté les autres hypothèses sur les circonstances de la mort de l’adolescente.

Le corps a été retrouvé vers 16h30 submergé par l’eau dans un ruisseau derrière l’école secondaire Poly-Jeunesse que Mlle Gervais fréquentait, dans le quartier Fabreville.

Selon des informations recueillies, l’adolescente aurait consommé de l’alcool après avoir quitté l’école à l’heure du dîner, lundi. Elle ne s’était pas présentée à ses cours en après-midi ni à son domicile par la suite.

Sa mère avait signalé sa disparition lundi soir.

Le SPL signale que les résultats de l’autopsie et d’une analyse technologique aideront à confirmer ou non si l’adolescente a péri de façon accidentelle. 

La police a révélé jeudi qu’Athena Gervais n’avait pas d’antécédent de fugue.