La limite de 250 personnes ne vise pas les entreprises, précise Québec

MONTRÉAL — L’interdiction de rassemblements de 250 personnes ou plus imposée pour freiner la propagation de la COVID-19 vise les rassemblements publics et les espaces intérieurs confinés comme les salles de spectacle ou les arénas, a précisé mardi le gouvernement du Québec, et non les activités de production ou de livraison de services des entreprises.

Le gouvernement a ajouté par voie de communiqué que les entreprises peuvent demeurer en activité même si leurs installations regroupent plus de 250 employés, de manière à assurer la circulation normale des marchandises.

Le gouvernement demande toutefois aux dirigeants d’entreprise d’encourager le télétravail lorsque cela est faisable; de remettre à plus tard les réunions non essentielles; et d’utiliser les moyens technologiques appropriés afin de limiter les contacts physiques.

Les employés d’une même entreprise devraient aussi conserver une distance d’un à deux mètres entre eux. On encourage donc les entreprises à privilégier un horaire flexible en ce qui a trait aux pauses et aux heures de dîner afin d’éviter les regroupements trop importants.

Les plus populaires