La liste des commerces qui pourront ouvrir leurs portes pendant la «pause des Fêtes»

MONTRÉAL — Le gouvernement du Québec a annoncé mardi que l’ensemble des commerces «non prioritaires» devront fermer du 25 décembre au 10 janvier dans toutes les régions, peu importe la couleur de la zone.  

Ainsi, comme au printemps dernier, les services de soins personnels, comme la coiffure, la manucure ou les spas, devront fermer pendant cette «pause des Fêtes». Par ailleurs, les commerces qui ne sont pas sur cette liste ne pourront pas davantage offrir la cueillette à l’auto. 

Voici la liste des commerces qui seront autorisés à accueillir des clients, en respectant toujours les restrictions concernant le nombre de personnes admises:

– les épiceries, dépanneurs et autres commerces d’alimentation; 

– les restaurants, pour la livraison et les commandes à emporter;

– les pharmacies;

– les quincailleries, mais seulement pour la vente de «produits essentiels» (vendus dans des commerces de la liste);

– les magasins à grande surface (seulement pour les «produits essentiels»);

– les professionnels de la santé (dentistes, optométristes, physiothérapeutes, ostéopathes, etc.);

– les commerces d’articles médicaux, orthopédiques et de soins de la vue;

– les entreprises de réparation et de location d’équipement sportif et de plein air; 

– la Société des alcools du Québec et la Société québécoise du cannabis;

– les commerces d’aliments et de fournitures pour les animaux; 

– les commerces offrant la réparation d’équipement informatique et électronique;

– les commerces d’équipements de travail (sécurité et protection);

– les commerces de produits d’entretien ménager et de bâtiments;

– les commerces de produits, pièces et autre matériel nécessaires aux transports (les garages pour réparation seulement: pas la vente chez le concessionnaire); 

– les commerces de produits pour exploitations agricoles (mécanique, engrais, etc.); 

– les centres commerciaux, pour offrir l’accès aux commerces qui sont autorisés à ouvrir.

Les activités extérieures sur les sites des musées, biodômes, planétariums, insectariums, jardins botaniques, aquariums et jardins zoologiques seront permises à compter du 17 décembre. Les centres d’amusement intérieurs demeurent fermés.

Laisser un commentaire