La mairesse de Chicago présente trois propositions pour améliorer le Soldier Field

CHICAGO — La mairesse de Chicago, Lori Lightfoot, a présenté lundi trois options pour rénover le Soldier Field, le domicile des Bears de Chicago, mais l’équipe a fait savoir qu’elle n’était pas intéressée. 

Lightfoot a proposé d’entièrement recouvrir le stade en reconstruisant les gradins des deux zones des buts en y ajoutant des colonnes pouvant soutenir un dôme. Elle a également proposé de reconstruire les deux zones des buts en y ajoutant des colonnes pour préparer le stade à avoir un dôme ou en modifiant le Soldier Field pour en faire un stade multisports mieux adapté pour le soccer.

«N’importe laquelle de ces rénovations proposées permettra au Soldier Field de conserver son rôle de moteur économique pour Chicago pour les années à venir», a affirmé Lightfoot, par voie de communiqué.

Le bureau de la mairesse a estimé que les coûts des trois options varieraient de 900 millions $US à 2,2 milliards $. Il n’a pas précisé quelle serait la méthode de paiement pour l’une ou l’autre des options.

Les rénovations proposées feraient passer le nombre de sièges de 61 500 (le plus faible total de la NFL) à 70 000 et le nombre de loges de 133 à 140. La superficie de la zone des concessions serait également quadruplée, de 50 000 pieds carrés à 200 000 pieds carrés, a indiqué le bureau de la mairesse.

Les Bears n’ont effectué aucun nouveau commentaire concernant les propositions de Lightfoot, mais l’équipe a réitéré la même déclaration qu’elle avait publiée le 7 juillet, lorsqu’un panel nommé par Lightfoot a recommandé à la ville d’explorer l’enceinte du Soldier Field. 

Les Bears ont signé l’année dernière un contrat d’achat pour un site de 326 acres (131,93 hectares) dans la banlieue d’Arlington Heights, à environ 48 kilomètres au nord-ouest du Soldier Field, qui pourrait être le site d’un futur stade. Le président Ted Phillips a mentionné que l’accord ne sera probablement pas conclu avant le début de 2023, date à laquelle l’équipe décidera s’il est «financièrement faisable d’essayer de le développer davantage».

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.