La Maison Jean Lapointe sera désormais dirigée par la fille du fondateur

MONTRÉAL — Anne Elizabeth Lapointe est nommée directrice générale de la Maison Jean Lapointe, l’institution vouée à l’aide aux victimes de dépendances à laquelle son père a associé son nom en 1982.

La nomination de Mme Lapointe est annoncée mardi par le président du conseil d’administration de la Maison Jean Lapointe, Luc Chabot.

Mme Lapointe a d’abord été intervenante auprès des joueurs pathologiques à partir de 2001. Elle a ensuite participé au développement de programmes de prévention qui ont connu une croissance importante et elle est devenue en 2016 directrice générale du Centre québécois de lutte aux dépendances de l’institution.

En octobre dernier, elle est devenue membre du conseil d’administration du Centre canadien sur les dépendances et l’usage de substances (CCDUS).

Par voie de communiqué, Jean Lapointe, qui est aujourd’hui âgé de 83 ans, a fait savoir que la nomination de sa fille à titre de directrice générale le remplissait de joie et de fierté. L’auteur-compositeur-interprète et acteur bien connu a ajouté avoir toujours rêvé qu’un jour, quelqu’un de sa famille viendrait reprendre le flambeau allumé par sa propre dépendance à l’alcool.

La Maison Jean Lapointe, qui est basée dans le Vieux-Montréal, est un organisme à but non lucratif dont la mission est de se consacrer à la réadaptation des personnes alcooliques, toxicomanes et joueurs pathologiques.

Les plus populaires