La majorité des voyageurs étrangers évitent l’isolement préventif au Canada

OTTAWA — Moins du quart des 4,6 millions de personnes ayant franchi la frontière canadienne depuis sa fermeture, en mars dernier, ont dû se placer en isolement préventif alors que la grande majorité a pu s’en sauver par une exemption de travailleurs essentiels.

L’Agence des services frontaliers du Canada fournit chaque semaine des données sur le nombre de personnes qui entrent au Canada par voie terrestre ou aérienne. Elle précise que la plupart des gens qui franchissent la frontière doivent s’isoler pour deux semaines.

Les travailleurs essentiels incluent les camionneurs, les membres d’équipage des compagnies aériennes, les travailleurs de la santé, les militaires, les personnes qui habitent dans des villes frontalières et qui travaillent au Canada ainsi que toute personne désignée par Ottawa en raison de leur contribution dans la gestion de la pandémie.

D’après des données fournies à La Presse Canadienne par l’Agence de la santé publique du Canada, ce sont 4,6 millions de personnes qui ont pénétré sur le sol canadien depuis la fermeture de la frontière avec les États-Unis, le 21 mars.

Parmi ceux-ci, 3,5 millions de visiteurs étaient considérés comme étant des travailleurs essentiels et seulement 1,1 million de personnes ont dû respecter l’ordre d’isolement préventif de 14 jours.

Les données de Santé Canada indiquent que sur un échantillon de 80 % des cas de COVID-19 recensés au pays, 4,4 % de ces personnes infectées étaient des voyageurs ou des gens ayant été en contact étroit avec ces voyageurs.

Laisser un commentaire