La Marine canadienne récupère le Solar Voyager qui dérivait depuis une semaine

HALIFAX – L’embarcation solaire Solar Voyager, qui a passé la dernière semaine à dériver sur la côte atlantique, a été secourue par la Garde côtière canadienne.

La frégate NCSM St. John’s a fait un léger détour mercredi matin pour sortir le kayak de l’océan.

Le Solar Voyager avait pris le large le 1er juin à Gloucester, au Massachusetts, pour tenter de devenir la première embarcation autonome à réussir la traversée transatlantique.

Mais selon le compte Twitter qui a été créé pour suivre la traversée, le bateau de 250 kilogrammes avait arrêté de transmettre des signaux le 23 juin, et ses concepteurs avaient émis l’hypothèse que l’embarcation s’était prise dans un filet de pêche.

Le sous-lieutenant Blair Gilmore a indiqué que la marine avait été mise au courant des difficultés rencontrées par le Solar Voyager et qu’elle tentait, depuis, de déterminer comment elle pouvait aider.

Il a indiqué que la marine était en contact avec les concepteurs du bateau pour qu’ils puissent récupérer le Solar Voyager.