La mère de la fillette assassinée à Montréal doit comparaître en cour vendredi

MONTRÉAL — La mère de la fillette de 6 ans poignardée à mort dans un logement de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal, a été arrêtée et doit comparaître devant le tribunal vendredi.

L’enfant a été découvert par les policiers vers 3h00 jeudi matin dans un appartement de la rue Desautels, après un appel au 911, à la suite de cris qui ont été entendus.

La fillette était dans un état critique lors de son transport à l’hôpital, mais son décès a été confirmé peu après midi par l’agent Raphaël Bergeron, porte-parole du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

À l’arrivée des policiers sur les lieux, la mère de la fillette se trouvait à l’extérieur de l’immeuble à logements. Elle a été transportée à l’hôpital pour y soigner des blessures mineures, mais son état de santé en général ne permettait pas aux enquêteurs du SPVM de la rencontrer jusqu’à tard en soirée.

Le SPVM a cependant confirmé vers 23 h 00 que la femme âgée de 36 ans a bien été interrogée par les enquêteurs et arrêtée à titre de principale suspecte dans cette affaire.

Il n’a pas été possible de connaître les chefs d’accusation qui seront déposés contre elle.

La mère de la victime était jusqu’ici considérée comme un témoin important puisque celle-ci était la seule personne présente en compagnie de l’enfant d’après les informations que détenaient les policiers.

Le décès de la fillette de 6 ans porte le bilan des homicides à 11 sur l’île de Montréal depuis le début de l’année.

Le SPVM a érigé un périmètre de sécurité sur les lieux du drame afin de permettre à ses enquêteurs et techniciens en identité judiciaire de faire l’analyse des lieux.

Laisser un commentaire
Les plus populaires