La mère témoigne d’une scène horrible au procès d’un triple meurtre à Calgary

CALGARY – La mère d’un garçon de cinq ans a témoigné lundi avoir vu du sang un peu partout — mais pas de cadavres — lorsqu’elle est arrivée à la maison de ses parents pour venir chercher son fils qui y avait passé la nuit.

Jennifer O’Brien a dit avoir notamment vu des flaques de sang et des empreintes de mains tâchées de sang sur le mur, et avoir compris que quelque chose de terrible venait de se passer. Elle témoignait lundi au procès pour meurtre prémédité de Douglas Garland.

M. Garland, 56 ans, a été accusé après la disparition d’Alvin et Kathy Liknes et de leur petit-fils Nathan de la maison du couple à Calgary, le 30 juin 2014.

Jennifer O’Brien a dit avoir aidé sa mère et son beau-père avec une vente immobilière. Elle prévoyait rester avec eux pour la nuit, mais son fils âgé d’un an était agité, alors elle est retournée chez elle avec le bébé. Nathan est demeuré avec ses grands-parents.

Mme O’Brien a indiqué au jury que sa mère n’avait pas répondu à un appel tôt le lendemain matin, mais qu’elle n’avait pas songé que quelque chose clochait avant son arrivée à la maison. Après avoir découvert l’état des lieux, elle est sortie et a appelé son mari pour lui dire: «Mon fils… ma famille a été assassinée et il est parti avec les corps.»

Mme O’Brien a dit avoir appelé la police qui lui aurait dit de retourner dans sa voiture et de verrouiller les portes. Elle a indiqué au tribunal qu’un policier avait saisi les souliers de course qu’elle portait ce jour-là.

«Il a remarqué qu’ils étaient couverts de sang et de cheveux qui appartenaient, je crois, à Nathan», a-t-elle dit.

En contre-interrogatoire, Mme O’Brien a affirmé qu’elle n’avait jamais mentionné avant l’audience de lundi ses commentaires sur le fait que sa famille avait été assassinée.