La ministre de l’Approvisionnement défend la stratégie de construction navale

OTTAWA — La ministre fédérale de l’Approvisionnement défend la stratégie de construction navale de plusieurs milliards de dollars du gouvernement, malgré les inquiétudes croissantes concernant les nouveaux retards et les dépassements de coûts.

Filomena Tassi a profité d’un discours lors d’une importante conférence de l’industrie militaire, jeudi à Ottawa, pour souligner que les chantiers navals de Halifax et de Vancouver avaient livré cinq gros navires à la Marine royale canadienne et à la Garde côtière.

Elle a également exprimé sa confiance dans les discussions entre Ottawa et la Davie sur l’ajout du chantier naval de Lévis au programme national d’approvisionnement, afin que le chantier québécois puisse commencer à construire de nouveaux brise-glaces pour la Garde côtière.

Mme Tassi n’a toutefois pas indiqué pourquoi ces pourparlers avec la Davie traînent depuis plus de deux ans. En entrevue à La Presse Canadienne, elle a simplement assuré que les responsables gouvernementaux faisaient preuve de diligence raisonnable dans ce dossier.

La ministre a également confirmé, sans fournir plus de détails, qu’Ottawa était en pourparlers avec Irving Shipbuilding, en Nouvelle-Écosse, au sujet de sa demande de subventions fédérales pour moderniser son chantier naval de Halifax. 

Irving a prévenu que son échéancier actuel, qui prévoit de commencer à couper de l’acier pour la nouvelle flotte de navires de la Marine en 2024, dépendait maintenant de l’obtention de fonds supplémentaires d’Ottawa d’ici le début de l’année prochaine.

Lors du même salon de l’industrie militaire, à Ottawa mercredi, le président du chantier naval Irving, Kevin Mooney, a expliqué que l’entreprise avait besoin d’améliorations majeures qui n’étaient pas prévues lorsqu’elle a décroché le contrat fédéral en 2010.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.