La ministre Freeland présente lundi sa mise à jour financière

OTTAWA — La ministre des Finances Chrystia Freeland doit présenter lundi la mise à jour financière du gouvernement.

Mme Freeland devrait donner un compte rendu complet des dépenses inégalées du gouvernement dans les programmes de lutte contre la pandémie.

En juillet, on prévoyait que le déficit devrait atteindre un record de 343,2 milliards $, mais selon certaines estimations, il pourrait facilement dépasser les 400 milliards $.

Le gouvernement pourrait annoncer de nouvelles dépenses comme la mise en place d’un système national de garde d’enfants et des secours pour les secteurs en difficulté tels que le tourisme et la restauration qui devront se remettre de la pandémie.

Selon le chef conservateur Erin O’Toole, le gouvernement libéral doit faire deux choses pour stimuler la reprise économique: offrir un meilleur plan sur la façon dont il déploiera les vaccins et intensifier la distribution des tests rapides.

«Il ne peut y avoir une économie à part entière, une économie en croissance, des gens qui travaillent, des gens productifs sans les outils pour que cela se produise en cas de pandémie. Ces deux outils sont des tests rapides et un vaccin», a-t-il souligné.

Le Bloc québécois espère une aide accrue pour les personnes ainées. Il propose notamment d’en augmenter de 110 $ par mois la pension de sécurité de vieillesse pour les 65 ans et plus.

Il demande aussi la mise en place d’un crédit d’impôt pour la construction et l’adaptation de logements intermultigénérationnels afin que les aînés puissent rester chez eux. Il veut aussi que le crédit d’impôt pour soins à domicile soit octroyé automatiquement plutôt que sur présentation de reçus.

«Les aînés sont les gens les plus fragiles en matière de santé, de pouvoir d’achat et d’isolement. Depuis le début de la pandémie, ils n’ont reçu qu’un seul chèque de 300 $ et de 500 $ pour ceux qui ont droit au supplément de revenu garanti. Le gouvernement doit augmenter immédiatement et durablement le pouvoir d’achat des aînés», a déclaré la porte-parole du Bloc Québécois pour les aînés, Andréanne Larouche.

Le porte-parole du NPD, Peter Julien, a envoyé une lettre de trois pages à Mme Freeland l’exhortant à agir sur divers fronts pour aider les familles canadiennes en difficulté pendant la pandémie.

Il réclame notamment des mesures concrètes pour établir un régime national d’assurance-médicaments pour aider les Canadiens à payer la flambée des coûts des médicaments d’ordonnance et lancer une stratégie nationale de garde de jour pour aider les femmes qui ont été gênées de manière disproportionnée par la pandémie.

M. Julien demande à Mme Freeland à aider les communautés autochtones, à abandonner les plans du gouvernement de payer pour le pipeline Trans-Mountain et à intensifier sa lutte contre le changement climatique.

La cheffe du Parti vert, Annamie Paul, souhaite que Mme Freeland présente «une vision positive pour une reprise verte» afin d’accélérer la transition du Canada vers une économie neutre en carbone.  «Nous sommes optimistes quant à la disponibilité d’un vaccin pour la COVID-19 l’année prochaine et nous devons donc nous préparer à la suite des événements», a déclaré Mme Paul par voie de communiqué.

Laisser un commentaire