La ministre Freeland se rendra à Cuba pour discuter du Venezuela

OTTAWA — La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland se rendra la semaine prochaine à Cuba pour discuter de la situation au Venezuela.

Elle en a fait l’annonce jeudi à la suite d’une rencontre avec le secrétaire d’État américain Mike Pompeo, au cours de laquelle la crise économique et politique dans ce pays sud-américain était à l’ordre du jour.

Selon Mme Freeland, si les sanctions font partie d’une stratégie visant à déchoir Nicolas Maduro de la présidence, toutes les avenues menant à une paix possible doivent être explorées.

L’administration Trump a confirmé cette semaine qu’elle menait des négociations avec le régime Maduro afin de trouver une solution à la crise.

M. Pompeo a déclaré qu’il ne s’agissait pas d’un changement radical pour la diplomatie américaine. Il s’est dit persuadé que si des élections libres et justes étaient organisées, M. Maduro n’aurait aucune chance de demeurer au pouvoir.

L’impasse politique dans laquelle patauge le Venezuela a paralysé son économie. Sept millions de personnes ont fui le pays pour se réfugier dans les États voisins.