La mise en service du REM sur la Rive-Sud est reportée au printemps

MONTRÉAL — Le report de la mise en service de l’antenne sud du Réseau express métropolitain (REM) entraînera des dépassements de coût pour le projet, mais CDPQ Infra n’a pas voulu s’étendre sur l’ampleur des coûts supplémentaires avant une mise à jour ultérieure. 

La mise en service de la ligne, qui relie la municipalité de Brossard, en Montérégie, à la Gare centrale à Montréal, est reportée au printemps prochain, à une date non précisée, tandis qu’elle devait avoir lieu le 1er décembre, ont confirmé les dirigeants de la filiale de la Caisse de dépôt et placement du Québec, lors d’une conférence de presse, vendredi. 

Ce troisième report de l’antenne sud, qui devait initialement entrer en service à la fin 2021, amènera d’autres dépassements de coût. «C’est clair qu’il y a des augmentations de coûts, concède le président et chef de la direction de CDPQ Infra, Jean-Marc Arbaud. On fera une mise à jour. Soyez assuré qu’on gère ça de façon très rigoureuse.» 

La plus récente estimation, en juin 2021, évaluait le coût total du projet à 7 milliards $, comparativement aux 6,3 milliards $ prévus en 2018. 

M. Arbaud n’a pas voulu donner une fourchette de l’ampleur des ajustements estimés qui seront inscrits dans la mise à jour à prévoir vers le moment de la mise en service. «Aujourd’hui, je ne tiens pas à faire une mise à jour financière. (…) Il reste encore des inconnus sur un projet de cette taille-là.»

Commencer la mise en service en plein hiver aurait été «loin d’être idéal», a expliqué M. Arbaud. L’hiver n’est pas une surprise en soi, mais CDPQ Infra avait espéré être en mesure de faire plus de tests avant d’affronter les conditions hivernales. «Si les essais dynamiques avaient pu démarrer deux mois plus tôt, on n’aurait pas eu le même propos.»

La direction voulait éviter un faux départ qui aurait frustré les usagers. «Pour un utilisateur, si on lui fournit un système performant, il va très vite oublier ces délais, souligne Julien Hurel, directeur principal, système de transport. Par contre, si on le plante le matin pour aller au travail, ou pour amener ses enfants, par moins vingt (degrés Celsius), il ne va pas oublier. Il va accepter une fois, il va accepter deux fois, puis il va partir vers un plan B.»

L’annonce survient au moment où les déplacements entre la Rive-Sud de Montréal et l’île s’annoncent difficiles avec la fermeture de trois des six voies du tunnel Louis-Hippolyte-La fontaine jusqu’à la fin 2025. 

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.