La moitié des Canadiens veulent recevoir le premier vaccin disponible, dit un sondage

OTTAWA — Environ la moitié des Canadiens souhaitent recevoir le premier vaccin qui leur sera offert, indique un nouveau sondage.

Le quart des participants à l’enquête seraient prêts à attendre pour recevoir le vaccin de leur choix.

Cinquante et un pour cent des personnes qui ont répondu au sondage en ligne de Léger et de l’Association des études canadiennes indiquent qu’elles recevront le premier des quatre vaccins qui sont autorisés au Canada contre la COVID-19.

Le premier ministre Justin Trudeau s’est fait rassurant lundi quant à la sécurité du vaccin d’AstraZeneca, après que l’Allemagne eut imité d’autres pays européens qui avaient décidé d’en suspendre l’utilisation en réaction aux caillots sanguins constatés chez certains récipiendaires.

Les Canadiens ne semblent pas s’inquiéter du vaccin, a dit le vice-président de Léger, Christian Bourque.

«En ce moment, il n’y a pas véritablement de problème (avec le vaccin d’AstraZeneca), mais est-ce que ça pourrait arriver après ce que nous avons vu au cours des derniers jours? Je ne le sais pas», a-t-il indiqué.

Le sondage en ligne a été réalisé auprès de 1512 adultes canadiens entre les 12 et 14 mars. Aucune marge d’erreur ne peut lui être attribué.

L’enquête révèle aussi que 41 % des participants croient que le pire de la crise sanitaire est derrière nous, tandis que 25 % estiment que nous traversons actuellement les pires moments.

M. Bourque a dit que les Canadiens semblent considérer que nous approchons du fil d’arrivée alors que la campagne de vaccination prend de la vitesse à travers le pays.

—-

Cet article a été produit avec l’aide financière des Bourses Facebook et La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire