La mort d’une mère et de sa fille considérée comme un meurtre suivi d’un suicide

ROTHESAY, N.-B. — La mort d’une femme et d’une enfant dans une communauté à l’est de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, est maintenant considérée comme un meurtre suivi d’un suicide, selon la police.

La police régionale de Kennebecasis a indiqué que Louise Cassie-Laflamme, 43 ans, et sa fille de 7 ans ont été retrouvées mortes dans un immeuble de Rothesay, lundi.

La police a été appelée dans l’immeuble de l’avenue Sierra peu après 10 heures en lien avec une mort subite.

L’inspectrice Anika Becker a précisé que les autopsies sur les deux corps étaient terminées.

L’enquête a déterminé que le décès de l’enfant est le résultat d’un homicide et que la femme est décédée des suites d’une blessure auto-infligée.

En raison des circonstances, la police ne prévoit aucune accusation.

Les commentaires sont fermés.

«En raison des circonstances, la police ne prévoit aucune accusation.»

Quelles circonstances?