La NASA reprend contact avec une sonde qui file vers la Lune

WASHINGTON — L’agence spatiale américaine a annoncé mercredi avoir repris contact avec une sonde de 32,7 millions $ US qui file vers la Lune, où elle ira tester une orbite ovale.

La sonde avait été lancée de la Nouvelle-Zélande le 28 juin. Elle a orbité la Terre pendant près d’une semaine avant de s’élancer vers la Lune.

La NASA avait communiqué avec elle une première fois lundi, puis partiellement une deuxième fois la même journée, avant de perdre contact elle est sortie de l’orbite terrestre.

La sonde de 25 kilos et de la taille d’un four micro-ondes sera la première à mettre à l’essai cette orbite ovale, où la NASA souhaite installer la station Gateway qui servira de point de départ aux astronautes qui descendront vers la surface lunaire.

L’orbite se trouve en équilibre entre les gravités de la Terre et de la Lune, et ne nécessite donc que peu d’ajustements et peu de carburant. Un satellite (ou une station spatiale) qui s’y trouve peut ainsi rester en contact permanent avec la Terre.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.