La nomination de Mary Simon sème un vent d’espoir chez les Autochtones du pays

OTTAWA — Les leaders des Premières Nations, des Inuits et des Métis saluaient mardi la nomination de Mary Simon à titre de première gouverneure générale autochtone du Canada, se disant ravis d’avoir ainsi une belle occasion de jeter des ponts plus solides avec les allochtones.

Pita Aatami, actuel président de la société Makivik, l’organisme que Mme Simon avait dirigé dans les années 1970, a indiqué mardi qu’un frisson collectif avait été ressenti par de nombreux Inuits et Autochtones à travers tout le Canada, mardi matin, lorsque les premiers mots de la nouvelle gouverneure générale ont été prononcés dans sa langue maternelle, l’inuktitut.

Selon M. Aatami, la nomination d’une Autochtone comme représentante de la Couronne britannique au Canada arrive à un moment important dans l’histoire du pays, lorsqu’il s’agit de travailler à la réconciliation.

Natan Obed, président de l’organisme national Inuit Tapiriit Kanatami, espère que Mme Simon pourra sympathiser avec les Autochtones qui ressentent actuellement une perte et une douleur renouvelées, après une année difficile, notamment avec la pandémie, les incendies de forêt en Colombie-Britannique et la découverte de lieux de sépulture non marqués près des anciens pensionnats fédéraux.

Le chef national sortant de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, a affirmé mardi que Mme Simon représentera dans son nouveau rôle de vice-reine à la fois les Inuits du Nord et tous les Canadiens. Il croit que son expérience dans de nombreux rôles de leadership et de diplomatie fait d’elle un choix tout désigné pour ce poste.

La sénatrice Yvonne Boyer, avocate métisse et ancienne infirmière, s’est dite «ravie» de cette nomination, non seulement parce que Mme Simon est une Inuk, mais aussi en raison de ses nombreuses années d’expérience à titre de leader et de représentante du Canada sur la scène internationale.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.