La Nouvelle-Écosse donne son accord à la réouverture de la mine de charbon Donkin

HALIFAX — Le ministère de l’Environnement de la Nouvelle-Écosse a renouvelé l’approbation industrielle de la mine de charbon Donkin, au Cap-Breton, pour les sept prochaines années.

Le ministère affirme avoir fixé des «conditions strictes» aux propriétaires, Kameron Coal Management, pour continuer à exploiter la mine souterraine.

Selon les termes, l’entreprise doit prendre des mesures pour limiter le bruit et doit fournir des rapports deux fois par an sur les performances d’un système de dégazage, qui doit être opérationnel d’ici le 14 mars.

La mine doit aussi se conformer pleinement à son plan de gestion des gaz à effet de serre, surveiller la qualité de son air et de ses eaux souterraines, et traiter toute plainte de la communauté locale dans les cinq jours ouvrables.

Kameron Coal doit également soumettre des rapports de conformité annuels au ministère de l’Environnement au plus tard le 1er avril de chaque année, avec des détails sur les conditions d’exploitation et les résultats de la surveillance.

La mine a repris ses activités à la mi-septembre après sa fermeture en mars 2020, à la suite de la chute des prix du charbon et de l’effondrement de plafonds dans les tunnels, qui ont conduit le gouvernement à ordonner à plusieurs reprises l’arrêt des travaux.

Le ministère du Travail a déclaré avoir émis 152 avertissements et 119 ordres de conformité à Kameron Coal depuis le début des travaux à la mine en février 2017.

Les écologistes ont exprimé des inquiétudes quant à la sécurité de la mine en raison du bilan très inégal de Kameron.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.