La Nouvelle-Écosse se joint au programme national de garderies d’Ottawa

HALIFAX — La Nouvelle-Écosse est devenue la deuxième province à signer une entente avec Ottawa pour des places de garderie réglementées qui réduirait le coût moyen par enfant à 10 dollars par journée d’ici cinq ans.

Le dernier budget du gouvernement fédéral inclut plus de 27,2 milliards $ dédiés à la garde d’enfants dans les provinces qui acceptent d’atteindre les cibles en abordabilité, qualité des services et formation d’éducateurs à la petite enfance.

Le gouvernement libéral de la Nouvelle-Écosse rejoint ainsi le Nouveau Parti démocratique de la Colombie-Britannique en acceptant l’offre d’Ottawa et s’engage à dépenser 605 millions $ dans les cinq prochaines années pour la garde d’enfants de moins de six ans.

Un communiqué publié mardi par le gouvernement fédéral avance que la Nouvelle-Écosse atteindra un coût moyen de 10 dollars par jour pour toutes les places de garderie réglementées pour les enfants de moins de six ans d’ici la fin de l’année financière 2025-2026.

Le premier ministre Justin Trudeau a affirmé mardi en conférence de presse virtuelle que d’ici 2022, les Néo-Écossais constateront une baisse de 50 pour cent du coût moyen d’une place dans les centres réglementés pour les enfants de moins de six ans.

«L’entente conclue aujourd’hui est une étape importante pour fournir un soutien indispensable aux familles et aux communautés alors que nous nous remettons de la pandémie», a affirmé dans un communiqué le premier ministre.

M. Trudeau a ajouté que l’entente va créer 4000 nouvelles places réglementées en éducation préscolaire et garderie «dans l’optique de se diriger vers un système sans but lucratif et géré publiquement».

«Je suis fier que notre province soit à l’avant-garde pour les familles néo-écossaises», a affirmé le premier ministre Iain Rankin en conférence de presse, en ajoutant qu’il attendait son premier enfant en novembre.

«Nous parlons d’établir un système pancanadien d’apprentissage et de garde de jeunes enfants depuis des décennies», a-t-il ajouté dans un communiqué.

La Nouvelle-Écosse investit actuellement 132,6 millions $ en services d’apprentissage et de garde chaque année, dont 54 millions $ pour le préscolaire et plus de 75 millions $ pour les garderies.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.