La Nouvelle-Écosse vante la réussite du recrutement de médecins

HALIFAX — Le premier ministre de la Nouvelle-Écosse a vanté jeudi le succès de son gouvernement dans le recrutement de médecins dans la province et a assuré qu’il avait une approche à plusieurs volets pour améliorer l’accès aux soins de santé pour les résidents.

Tim Houston a fait ces commentaires après que son gouvernement a publié des statistiques montrant qu’entre le 1er avril 2022 et le 31 mars 2023, 168 nouveaux médecins ont commencé à pratiquer dans la province, mais le gain net n’a été que de 86 médecins.

Le premier ministre a déclaré que la province «déplace progressivement l’aiguille», mais il a concédé que le nombre de nouveaux médecins exerçant en Nouvelle-Écosse devait être plus élevé.

«Nos efforts des 18 derniers mois montrent des résultats tangibles, a déclaré M. Houston aux journalistes. Nous aurons besoin de plus (de médecins), mais mon engagement envers les Néo-Écossais est qu’ils auront accès aux soins dont ils ont besoin quand ils en ont besoin, et je pense que nous le voyons à travers un certain nombre de points d’accès.»

M. Houston a par ailleurs déclaré que le gouvernement s’est efforcé d’accroître l’accès aux soins primaires par le biais de cliniques mobiles, de soins virtuels, de centres de traitement d’urgence et de cliniques pharmaceutiques.

«Notre objectif est l’accès, a-t-il soutenu. Les médecins fournissent l’accès, mais il existe d’autres canaux.»

À titre d’exemple, le premier ministre a fait valoir qu’un projet pilote impliquant 12 cliniques en pharmacie a traité plus de 4000 tests streptococciques entre le 1er février et la fin avril.

«Nous savons où ces tests (patients) seraient allés – ils seraient allés aux services d’urgence», a affirmé M. Houston, suggérant que le projet pilote réduisait la pression sur les hôpitaux.

Les données montrent que la régie de la santé de la Nouvelle-Écosse a embauché 155 médecins, tandis que l’hôpital IWK en a embauché 13. Parmi les médecins qui ont été recrutés l’an dernier, 78 sont des médecins de famille et 90 travaillent dans d’autres spécialités. La Nouvelle-Écosse manque toujours de 73 spécialistes et de 96 médecins de famille, selon la province.

Les statistiques en ligne du gouvernement montrent toutefois que le nombre de résidents sans médecin augmente également.

Entre le 1er juin 2022 et le 1er mai 2023, le nombre de Néo-Écossais qui se sont inscrits pour trouver un médecin est passé de 94 855 à 145 003 – une augmentation de 52 % sur une trajectoire qui a toujours pointé vers le haut.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.