La Nouvelle-Écosse veut interdire la chirurgie esthétique pour les animaux

HALIFAX — Le gouvernement néo-écossais a présenté jeudi une mesure législative visant à interdire toute chirurgie esthétique non essentielle pour les animaux.

En fait, le gouvernement veut modifier la Loi sur la protection des animaux. La mesure proposée a été présentée par le ministre de l’Agriculture Keith Colwell.

Si elle est adoptée, la mesure interdirait toute modification à l’apparence physique d’une bête à moins que celle-ci soit dictée par une nécessité médicale.

Le gouvernement veut interdire des procédures comme les réductions d’une queue, l’essorillement, le retrait des griffes ou l’ablation des cordes vocales.

Frank Robinson, le registraire de l’Association des médecins vétérinaires de la Nouvelle-Écosse, juge que ces modifications placent la province à l’avant-garde de la protection des animaux.

La loi modifiée interdira aussi les combats entre des bêtes.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie