La pandémie de la COVID-19 a coûté 15 milliards $ au réseau de la santé

QUÉBEC — Le réseau de la santé aura dépensé 15 milliards $ pour lutter contre la pandémie de la COVID-19.

C’est ce que révèle le rapport d’événement sur l’état d’urgence sanitaire lié à la pandémie déposé mardi par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

La Loi sur la santé publique obligeait le ministre à rendre public ce bilan détaillé dans les trois mois après la levée de l’état d’urgence sanitaire.

Au total, 18,8 milliards $ ont été dépensés entre mars 2020 et mars 2022, mais il faut soustraire 3,85 milliards $ de ce montant vu la baisse des dépenses régulières en raison du ralentissement des activités hors COVID-19.

Par ailleurs, en deux ans, le gouvernement Legault a conclu plus de 4500 contrats de gré à gré pour lutter contre la COVID-19.

La valeur totale de ces contrats s’élève à 6 milliards $, dont 3,4 milliards $ ont été dépensés pour l’achat d’équipements de protection individuelle (EPI).

Les autres contrats sont principalement liés à l’acquisition de fournitures médicales, à l’embauche de ressources humaines, à la vaccination et au dépistage.

En vertu de la nouvelle loi 28, certains contrats demeureront en vigueur jusqu’au 31 décembre, ou pour une durée maximale de cinq ans, s’il s’agit de contrats d’entreposage ou de transport.

«Cette somme est faramineuse!» a réagi le chef parlementaire du Parti québécois (PQ), Joël Arseneau, dans une déclaration envoyée à La Presse Canadienne. 

«Les Québécois sont en droit de savoir précisément comment leur argent a été dépensé et s’ils en ont eu pour leur argent.»

Le porte-parole de Québec solidaire (QS) en santé, Vincent Marissal, a abondé dans le même sens.

«Chaque contrat de gré à gré (…) doit être passé au peigne fin pour avoir l’assurance que la Coalition avenir Québec (CAQ) n’a pas profité de la situation pour tourner les coins ronds», a-t-il affirmé.

Du côté du Parti libéral du Québec (PLQ), on soupçonne la CAQ d’avoir voulu éviter les débats.

«Il est décevant de voir que la CAQ dépose son rapport seulement trois jours avant la fin de la session. (…) Nous prendrons le temps de bien analyser chacun des 6 milliards $ octroyés», a déclaré Monsef Derraji. 

«Plusieurs acquisitions ont été conclues rapidement afin de sécuriser les usagers et les travailleurs du réseau de la santé», a tenu à souligner l’attachée de presse de M. Dubé, Marjaurie Côté-Boileau. 

«Nous devions avoir accès à du matériel conforme, extrêmement rapidement. (…) Et nous ne regretterons jamais d’avoir payé cher pour protéger les Québécois et les travailleurs de la santé», a-t-elle ajouté.

Entre mars 2020 et mars 2022, l’état d’urgence sanitaire a été renouvelé 115 fois au Québec.

__________________________________

Valeur des contrats accordés:

– Équipements de protection individuelle: 3,39 milliards

– Fournitures médicales: 1,12 milliard

– Ressources humaines: 683 millions

– Immobilier, travaux de construction et entretien de bâtiments: 224 millions

– Vaccination et dépistage: 138 millions

– Technologie de l’information: 137 millions

– Équipements médicaux: 105 millions

– Entrepôt et transport: 44 millions

– Location: 18 millions

– Divers: 134 millions

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.