La PDG de la SAQ, Catherine Dagenais, prendra sa retraite en juin

MONTRÉAL — La Société des alcools du Québec (SAQ) aura une nouvelle personne à sa tête l’an prochain.

Catherine Dagenais, première femme à accéder à la présidence de la société d’État en 2018, ne briguera pas un nouveau mandat, et prendra sa retraite après une carrière de 23 ans à la SAQ.

Mme Dagenais a fait part de sa décision aux employés de la SAQ, jeudi, a confirmé la porte-parole de l’organisation, Geneviève Cormier.

Comme son prédécesseur Alain Brunet, Mme Dagenais quittera ses fonctions après un seul mandat de quatre ans à la présidence.

Mme Dagenais restera en poste jusqu’à la fin de son mandat, soit jusqu’au 25 juin 2023.

Le conseil d’administration de la SAQ entreprend le processus de recrutement pour le poste de président et chef de la direction de la SAQ en vue d’une nomination en juin 2023, a indiqué Mme Cormier.

La SAQ a annoncé lundi qu’elle procédera dimanche à des ajustements de prix sur près de 2000 de ses produits, la société d’État étant touchée par l’inflation des derniers mois et les coûts plus élevés du transport.

Une hausse de prix moyenne de 2,4 % sera applicable sur 1458 produits disponibles en tout temps sur les tablettes de ses succursales ainsi que sur son site transactionnel.

La société d’État procède ainsi à un troisième ajustement de prix en un peu moins d’un an. 

Mme Dagenais assurait lundi que les nouveaux ajustements de prix reflètent à la fois la réalité des marchés et le souci de préserver une offre de produits exceptionnelle à un prix juste et compétitif.

Sous sa gouverne, la SAQ a cherché à accélérer le virage vers le commerce en ligne et à améliorer la chaîne d’approvisionnement pour un meilleur rendement dans la livraison à domicile.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.