La pêche aux homards commence en Nouvelle-Écosse après des retards

YARMOUTH, N.-É. — La saison du homard s’est ouverte lundi dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse pour l’une des pêcheries les plus lucratives du pays, après que des mers houleuses eurent retardé les tentatives précédentes de début de récolte.

La flotte est partie lors d’une matinée calme avec un ciel bleu et des températures fraîches pour le premier jour de pose des pièges.

Le mauvais temps de la semaine dernière a retardé à plusieurs reprises l’ouverture de la zone de pêche du homard 34.

Habituellement, lorsque le temps coopère, le premier jour de pêche est le dernier lundi de novembre.

Après un appel à 6 h, lundi, entre les pêcheurs, les météorologues et le ministère fédéral des Pêches, l’approbation a été donnée pour prendre la mer.

La zone de pêche du homard 34 a enregistré des débarquements totalisant près de 19 millions de kilogrammes l’an dernier, d’une valeur d’environ 606 millions $. 

L’an dernier, les débarquements des côtes sud et sud-ouest de la Nouvelle-Écosse représentaient ensemble environ le tiers des prises canadiennes de homard.

Il y a 1659 permis de pêche commerciale au homard dans les deux districts.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.