La Pennsylvanie confirme la victoire de Biden et rejette les contestations de Trump

HARRISBURG, Pa. — Le démocrate Joe Biden a été officiellement déclaré vainqueur de l’élection présidentielle en Pennsylvanie, mardi, après trois semaines de dépouillement des voix et une série de contestations judiciaires infructueuses du président Donald Trump.

Le gouverneur démocrate Tom Wolf a d’abord révélé sur Twitter que le département d’État avait certifié le décompte des voix pour le président et le vice-président.

M. Wolf a envoyé un «certificat de vérification» à l’archiviste national à Washington avec la liste des grands électeurs qui soutiennent Joe Biden et sa colistière Kamala Harris.

Les 20 grands électeurs de Pennsylvanie, un mélange d’élus démocrates, de militants du parti et d’autres fervents partisans de M. Biden, se réuniront dans la capitale de l’État le 14 décembre.

L’une de ces personnes, la présidente du Parti démocrate de Pennsylvanie, Nancy Patton Mills, a indiqué qu’elle dirigerait également la réunion du collège électoral à Harrisburg le mois prochain.

Mme Patton Mills s’est dite heureuse que la Pennsylvanie soit «l’État qui a permis» à M. Biden de gagner.

La victoire du démocrate dans l’État, qui lui vaut 20 voix au collège électoral, lui a permis de dépasser les 270 voix nécessaires pour remporter la présidence, menant l’Associated Press à le déclarer président élu quatre jours après le scrutin du 3 novembre. M. Biden a recueilli un total de 306 votes au collège électoral, contre 232 pour M. Trump.

Les résultats de la Pennsylvanie montrent que le duo Biden-Harris y a récolté 3,46 millions de voix, comparativement à 3,38 millions pour M. Trump et Mike Pence. Le candidat libertarien Jo Jorgensen a quant à lui obtenu 79 000 voix.

Dans un communiqué de presse, la secrétaire d’État Kathy Boockvar a rendu hommage aux fonctionnaires électoraux et aux agents du scrutin, de «véritables héros de notre démocratie», a-t-elle dit.

«Nous sommes extrêmement reconnaissants envers les 67 comtés qui ont travaillé de très longues heures pour veiller à ce que le vote de chaque électeur qualifié soit compté en toute sécurité», a souligné Mme Boockvar.

Donald Trump a fait de la Pennsylvanie une pièce maîtresse de ses tentatives infructueuses pour invalider les résultats des élections, en lançant des poursuites judiciaires contre les règles de dépouillement des voix et les procédures électorales des comtés de l’État.

Un juge fédéral a porté un coup dur samedi aux efforts de l’équipe Trump en rejetant une poursuite qui, selon lui, manquait de preuves et s’appuyait sur «des arguments juridiques sans fondement et des accusations spéculatives».

Biden remporte aussi le Nevada

Au Nevada, la Cour suprême de l’État a confirmé mardi la victoire de Joe Biden aux élections du 3 novembre.

Les sept juges non partisans ont été unanimes dans leur décision. Le gouverneur démocrate Steve Sisolak recevra officiellement les résultats qui accorderont six votes du collège électoral à M. Biden.

L’équipe de campagne de Donald Trump avait tenté de faire empêcher l’envoi de bulletins de vote par correspondance à l’ensemble des 1,82 million d’électeurs inscrits actifs du Nevada, et avait ensuite cherché à faire arrêter le décompte des 1,4 million de votes exprimés.

Les six grands électeurs du Nevada doivent se réunir le 14 décembre dans la capitale de l’État, Carson City.

Joe Biden a remporté le Nevada par 33 596 voix, selon les résultats approuvés par les élus des 17 comtés de l’État. M. Biden a ainsi obtenu 50,06 % des voix, contre 47,67 % pour M. Trump.

La secrétaire d’État du Nevada, Barbara Cegavske, une républicaine qui est restée loin des projecteurs ces dernières semaines, a présenté les résultats au tribunal.

Elle a souligné que c’était la première fois que le vote par correspondance était proposé dans tout l’État lors d’une élection générale.

«Le résultat était un modèle hybride où les électeurs avaient le choix quant à la manière de participer», a-t-elle indiqué, ajoutant qu’un nombre record d’électeurs avaient voté.

La certification du vote au Nevada n’empêche pas les tribunaux de se pencher sur plusieurs poursuites pendantes. Deux candidats républicains au Congrès et un candidat au Sénat de l’État réclament la reprise du vote, tandis qu’un tribunal doit examiner une poursuite selon laquelle des milliers de personnes inadmissibles auraient voté.

Le taux de participation au Nevada a été de près de 77,3 %, ce qui comprend le vote par correspondance, le vote anticipé et les bulletins de vote déposés le jour du scrutin, selon les données de la secrétaire d’État.

À l’élection présidentielle de 2016, ce taux avait été de 76,8 %. La démocrate Hillary Clinton avait alors emporté le Nevada par un peu moins de 2,5 points de pourcentage face à Donald Trump.

Laisser un commentaire