La police de Laval arrête un membre présumé d’un gang en lien avec une fusillade

LAVAL, Qc — La police de Laval a procédé à l’arrestation d’un membre présumé d’un gang de rue relativement à des coups de feu tirés en mai dernier dans le secteur de Chomedey. 

Des enquêteurs des crimes contre la personne ont procédé mercredi à l’arrestation d’un suspect possédant un «lourd dossier criminel» et étant connu des policiers comme un individu faisant partie du gang de rue lavallois Flamehead Boys (FHB), affirme le Service de police de Laval dans un communiqué.

Le corps policier a qualifié cette arrestation de «point tournant» dans l’enquête en cours concernant l’événement de «violence urbaine liée aux armes à feu» survenu le 9 mai dernier. 

Au début mai, en l’espace de quelques jours, il y avait eu plusieurs épisodes de violence armée à Laval qui avait semé l’inquiétude chez les résidants.

Le 9 mai, vers 14 h 20, plusieurs appels avaient été logés au 911 concernant des détonations entendues sur la rue Dumouchel, dans le secteur de Chomedey. Heureusement, personne n’avait été atteint. Une surveillance policière accrue avait été mise en place dans les secteurs de Chomedey, Laval-Des-Rapides et Pont-Viau.

L’accusé Jemsley Olivier Printemps Sanon, âgé de 25 ans, a été arrêté sous les chefs d’accusation de tentative de meurtre, décharge d’une arme à feu avec intention et possession d’arme à feu à autorisation restreinte. Il demeure détenu jusqu’à sa prochaine comparution.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.