La police démantèle un réseau de vente de drogue en gros en Ontario et au Québec

OTTAWA — Une enquête qui s’est étendue sur une période de neuf mois a mené à l’arrestation de 16 personnes qui font face à 138 accusations criminelles, principalement liées au trafic de drogue, dans l’est de l’Ontario et au Québec, a annoncé la police mardi.

La Police provinciale de l’Ontario a déclaré avoir mené 12 perquisitions à Ottawa ainsi qu’à Gatineau et à Luskville, au Québec, avec l’aide de la Sûreté du Québec. L’opération a eu lieu jeudi dernier.

La police a expliqué avoir ciblé des vendeurs de drogue en gros liés aux réseaux criminels en Ontario — dont des gangs de motards criminels — ainsi que des organisations criminelles d’Ottawa et du Québec qui fournissaient de la drogue aux trafiquants de niveau intermédiaire et aux gangs de rue.

«Nous avons cherché à miner l’offre au sommet du réseau dans une volonté d’avoir un effet durable», a affirmé Paul Mackey, commandant du bureau de lutte contre le crime organisé de la Police provinciale de l’Ontario.

La police a rapporté avoir saisi 11,59 kilos de cocaïne, 96 kilos de cannabis illégal, environ 40 000 comprimés de méthamphétamine ainsi que 227 105 $ en argent comptant.

Cinq véhicules, une presse à cocaïne et une grande quantité de substance de frelatage, ainsi que deux armes d’épaule, trois armes de poing, une réplique d’arme à feu et un pistolet à impulsion électrique ont également été saisis, selon la police.

Six des accusés sont détenus depuis leur arrestation et les autres ont été libérés sous conditions. Ils devraient comparaître devant un tribunal d’Ottawa à différentes dates.

Laisser un commentaire