La police démantèle un «super-cartel» de trafic de cocaïne en Europe

BRUXELLES — Les policiers de six pays ont uni leurs efforts pour démanteler un «super-cartel» de narcotrafiquants qui contrôlait environ le tiers du trafic de cocaïne en Europe, a annoncé lundi l’agence policière européenne Europol.

Quarante-neuf suspects ont été arrêtés dans le cadre de cette enquête. Les plus récentes perquisitions ont eu lieu à travers l’Europe et aux Émirats arabes unis entre le 8 et le 19 novembre.

L’opération baptisée «Lumière du désert» ciblait aussi bien la structure de commandement que la logistique de distribution en Europe, ont dit des responsables.

Plus de 30 tonnes métriques de drogue ont été saisies dans le cadre d’enquêtes menées en Espagne, en France, en Belgique, aux Pays-Bas et aux ÉAU avec l’aide d’Europol. La Drug Enforcement Agency des États-Unis a aussi contribué au démantèlement de cette organisation qui trempait également dans le blanchiment d’argent, a dit Europol.

«L’ampleur de l’importation de cocaïne en Europe sous le contrôle et le commandement des suspects était énorme», a dit Europol, avant d’ajouter que les suspects utilisaient des communications chiffrées pour organiser leurs activités.

Quatorze suspects ont été arrêtés aux Pays-Bas en 2021. Europol a dit que six «cibles de grande valeur» ont été épinglées à Dubaï.

Les responsables néerlandais ont dit qu’un des suspects arrêtés à Dubaï aurait importé des milliers de kilos de cocaïne aux Pays-Bas en 2020 et 2021. L’homme de 37 ans, qui détient la double nationalité marocaine et néerlandaise, est aussi accusé de blanchiment d’argent et de possession d’arme.

Les policiers ont commencé à s’intéresser à lui quand les enquêteurs ont réussi à percer le système de messagerie chiffrée Sky ECC, qui est populaire auprès des malfaiteurs. La justice américaine avait déposé en 2021 des accusations contre deux Canadiens qui seraient à la tête de Sky.

L’interception des messages Sky a aussi mené à l’arrestation d’un citoyen bosno-néerlandais de 40 ans à Dubaï, selon la police néerlandaise. On le soupçonne d’avoir importé en Europe de la cocaïne et les ingrédients nécessaires à la production de métamphétamines.

Des quantités sans précédent de cocaïne sont saisies en Europe et la drogue ― abordable et de très grande qualité ― est plus disponible que jamais dans les rues du continent.

Plus de 214 tonnes ont été saisies dans la région en 2020, soit 6 % de plus que l’année précédente. Des experts prédisent que des saisies de 300 tonnes métriques pourraient avoir lieu cette année.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.