La police d’Ottawa promet une présence «sans précédent» pour la fête du Canada

OTTAWA — La police d’Ottawa promet que la fête du Canada cette année sera «unique et sans précédent» du point de vue de la présence policière dans la ville, alors que les principaux événements se dérouleront à l’écart de la colline du Parlement et que des manifestations sont prévues tout au long de la journée.

La police est au courant des manifestations et «planifie en conséquence», a déclaré un responsable de la police.

La police et le ministère du Patrimoine canadien ont tenu vendredi une séance d’information technique concernant la sécurité pour le 1er juillet. Les noms des participants à cette séance ne peuvent toutefois pas être dévoilés.

Les policiers d’Ottawa et de Gatineau ont discuté de leurs plans de sécurité tandis que des groupes opposés aux restrictions liées à la COVID-19 promettent de manifester un peu partout au centre-ville d’Ottawa et sur la colline du Parlement.

Alors que la police d’Ottawa protégera le droit de chacun de manifester légalement et pacifiquement, «nous ne permettrons pas que les conditions qui ont mené aux manifestations illégales de février se reproduisent», a déclaré le responsable, faisant référence au soi-disant «convoi de la liberté» qui a paralysé les rues du centre-ville pendant trois semaines.

Le service de police tire les leçons du convoi et des rassemblements plus récents pour concevoir son plan et s’attend à ce que les besoins en personnel et en ressources soient importants cette année, a-t-il affirmé.

À la demande de la Ville, la police continuera également d’interdire les manifestations à bord de véhicules dans les zones «à l’intérieur et autour des lieux d’importance nationale», a déclaré le responsable.

La Presse Canadienne a fait état jeudi d’un «mouvement pour la liberté» qui souhaite organiser des événements tout l’été à Ottawa contre ce qui reste des restrictions sanitaires. Un organisateur dit que son groupe, Veterans for Freedom, prévoit d’établir un camp semi-permanent à l’est d’Ottawa appelé «Camp Eagle» et de tenir des événements dans la ville tout l’été.

Questionnée jeudi sur ces manifestations, la police a demandé à un journaliste de poser des questions lors de la séance technique de vendredi – où les réponses n’ont pas pu être attribuées.

Cette année marque la première fois que le Service de police d’Ottawa sera la police compétente pour l’événement principal de la fête du Canada, a déclaré le responsable lors de la séance d’information.

La police de Gatineau a également élaboré des plans pour être en mesure de faire face à toutes les situations et disposera de suffisamment d’effectifs pour répondre à divers scénarios, a indiqué un responsable du corps de police.

Pour la première fois en 50 ans, les célébrations de la fête du Canada à Ottawa seront déplacées hors de la colline du Parlement, les principaux événements se déroulant en grande partie au parc des Plaines-LeBreton, à Ottawa, et à la Place des Festivals de Gatineau, a déclaré Patrimoine canadien.

La police d’Ottawa obtiendra l’appui d’autres services de police municipaux, provinciaux et fédéraux, mais n’a pas précisé le niveau de soutien dont elle bénéficiera.

«Nous avons la capacité de faire face rapidement à tout comportement illégal ou perturbateur», a-t-on fait valoir.

Cette dépêche a été rédigée avec l’aide financière des Bourses de Meta et de La Presse Canadienne pour les nouvelles.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.