La Police provinciale de l’Ontario met en garde contre une vague de «sextorsions»

TORONTO — La Police provinciale de l’Ontario met en garde la population contre les arnaques de type «sextorsion» qui circulent en ligne dans la région de l’Est et dans toute la province.

Selon la Police provinciale, des signalements récents montrent que des escrocs contactent des victimes via les médias sociaux ou sur des sites de rencontres et les menacent de partager avec leurs proches des photos intimes, à moins que la personne ne verse une rançon. 

La police précise que les escrocs demandent souvent que les fonds soient envoyés par transfert d’argent, cryptomonnaies ou cartes-cadeaux.

Selon la police, les citoyens peuvent se protéger de plusieurs façons, notamment en restant sur leurs gardes lorsque des personnes tentent de les contacter en ligne, et en n’envoyant jamais d’argent à des inconnus.

La police déconseille également d’envoyer des photos «compromettantes» à qui que ce soit. Les policiers recommandent aussi de couvrir les caméras d’ordinateur lorsqu’elles ne sont pas utilisées et de ne pas stocker d’images ou d’informations sensibles en ligne ou sur des téléphones portables.

Les données du Centre antifraude du Canada montrent que les fraudes par extorsion ont représenté plus de 16,4 millions $ en pertes déclarées en 2020 et 17 millions $ en 2021.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.