La première ministre de l’Alberta Rachel Notley s’adressera à un comité du Sénat

EDMONTON — La première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, fera valoir ses idées cette semaine, devant un comité du Sénat qui étudie un projet de loi modifiant la façon dont les projets énergétiques sont approuvés.

Mme Notley s’adressera au comité sénatorial de l’énergie, de l’environnement et des ressources naturelles, jeudi.

La première ministre et son gouvernement ont déjà critiqué le projet de loi C-69, qui a été adopté à la Chambre des communes. Le texte de loi est maintenant étudié par le Sénat.

La pièce législative propose une nouvelle façon de gérer les évaluations environnementales sur les projets importants de ressources naturelles, dont les oléoducs et les activités minières.

Mme Notley s’inquiète que les changements empiètent sur les compétences provinciales en matière de ressources naturelles.

Selon elle, les nouvelles règles et échéanciers seront si onéreux qu’ils dissuaderont les entreprises à investir dans de grands projets.