La présence de furanyl-fentanyl au Nouveau-Brunswick inquiète les autorités

FREDERICTON — La médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick met en garde la population contre la présence de furanyl-fentanyl dans la province, à la suite d’un décès récent lié à cette drogue.

Selon un communiqué de presse, un rapport de toxicologie a révélé que la présence de furanyl-fentanyl a été détectée dans le corps d’une personne décédée récemment dans le nord du Nouveau-Brunswick.

La médecin-hygiéniste en chef, Jennifer Russell, craint que le décès ne soit un indicateur précoce de la disponibilité du furanyl-fentanyl dans la province.

Le gouvernement affirme que six décès semblant être liés aux opioïdes ont été enregistrés dans la province dans les trois premiers mois de 2018, dont cinq étaient accidentels ou non confirmés.

En 2017, la province a répertorié 36 décès apparemment attribuables à une surdose d’opioïdes, dont sept étaient directement liés à la consommation de fentanyl ou de substances similaires.

Les plus populaires