La présence du variant Delta détectée en Nouvelle-Écosse

Bien que la Nouvelle-Écosse n’a recensé aucun nouveau cas de COVID-19,  son médecin-hygiéniste en chef a confirmé mercredi une présence du variant Delta dans la province, affirmant qu’il représente toujours une menace.

Le Dr Robert Strang a mentionné que le Laboratoire national de microbiologie a détecté 20 cas du variant Delta et 36 du variant Alpha parmi les infections déjà recensées jusqu’à ce jour.

Il a expliqué que les variants peuvent se propager rapidement, en particulier chez ceux qui n’ont pas reçu deux doses de vaccin.

Lors de sa 150e conférence de presse sur la COVID-19, Dr Strang a souligné à plusieurs reprises que le meilleur moyen d’éviter une quatrième vague en raison du variant Delta est d’atteindre un taux de 75 % de la population entièrement vaccinée dans la province.

Jusqu’à présent, environ 75 % de la population a reçu une première dose et environ 45 % des habitants admissibles ont été inoculés à deux reprises.

En date de mercredi, la Nouvelle-Écosse comptait 28 cas actifs de COVID-19 et a fait état de trois personnes rétablies.

Parmi ceux-ci, deux personnes sont hospitalisées dans des unités COVID-19, dont une aux soins intensifs.

La Nouvelle-Écosse est par ailleurs entrée mercredi dans la quatrième étape de son plan de déconfinement, avec des commerces de détail et des bars fonctionnant au maximum de leur capacité à condition de respecter la distanciation physique, le port du masque ainsi que la limite de 150 personnes à l’intérieur.

Situation stable

De son côté, le Nouveau-Brunswick ne signale encore une fois aucun nouveau cas de COVID-19.

Les responsables de la santé n’ont signalé aucune nouvelle infection pendant neuf jours consécutifs.

Il y a deux cas actifs confirmés de COVID-19 dans la province et personne n’est hospitalisé avec la maladie.

Environ 53,5 % des Néo-Brunswickois âgés de 12 ans et plus sont pleinement vaccinés et 79,9 % des Néo-Brunswickois admissibles ont reçu au moins une dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Un navire davantage touché

À Terre-Neuve, les responsables de la santé confirment trois autres cas de COVID-19 à bord de l’un des deux navires ancrés au large des côtes de la province.

Le ministère de la Santé a indiqué dans un communiqué de presse qu’avec les nouveaux cas d’aujourd’hui, un total de huit membres d’équipage à bord du navire ont été déclarés positifs, et un a été transporté à l’hôpital.

Quatorze membres d’équipage à bord de l’autre navire ont été déclarés positifs la semaine dernière, et le ministère a précisé mercredi que ce nombre restait inchangé.

Les deux navires sont ancrés dans la Conception Bay, à environ 20 minutes de route à l’ouest de Saint-Jean.

Selon des sites web sur le trafic maritime, le navire Iver Ambition, transportant notamment de l’asphalte et du bitume, bat pavillon italien, tandis que le chalutier-usine Princesa Santa Joanna navigue sous pavillon portugais. 

En mai, un vraquier opéré par l’entreprise québécoise Fednav avait jeté l’ancre dans la baie avec 14 cas de COVID-19 à son bord. Le navire était demeuré en quarantaine jusqu’à ce que tous les cas soient considérés comme étant guéris.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.