La promotion des produits de vapotage sera bientôt restreinte en Ontario

TORONTO — Le gouvernement conservateur de l’Ontario a finalement annoncé vendredi que la promotion des produits de vapotage sera bientôt interdite dans les dépanneurs et les stations-service, mais certains estiment que ce geste ne va pas assez loin pour protéger la santé des jeunes.

La ministre de la Santé, Christine Elliott, a déclaré qu’elle avait pris cette décision à la suite d’une étude récente montrant que le vapotage est en hausse chez les jeunes Ontariens. Mme Elliott a indiqué que l’interdiction entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Le gouvernement libéral précédent voulait déjà interdire la publicité pour les produits de vapotage dans les dépanneurs le 1er juillet 2018, mais les progressistes-conservateurs, élus juste avant cette date, avaient immédiatement suspendu cette réglementation.

Depuis ce temps, les autorités canadiennes en matière de santé publique ont commencé à surveiller de près les cas de maladies respiratoires potentiellement liées au vapotage. Aux États-Unis, les autorités sanitaires ont signalé 1604 cas de maladies liées à cette pratique, dont 34 décès. Le mois dernier, Mme Elliott a transmis un décret ministériel aux hôpitaux publics afin de signaler ces cas de maladie pulmonaire grave.

«Ma responsabilité est d’assurer la santé et la sécurité de nos jeunes et c’est pourquoi nous allons de l’avant maintenant avec cette interdiction», a-t-elle indiqué vendredi.

L’Ontario se joint maintenant à sept autres provinces canadiennes qui ont mis en place des restrictions similaires sur la promotion du vapotage. La province autorisera toujours la promotion du vapotage dans les magasins spécialisés et les magasins de cannabis, qui sont ouverts aux personnes âgées de 19 ans et plus.

Il y a un an, la Campagne ontarienne d’action contre le tabac avait demandé au gouvernement de Doug Ford d’interdire l’affichage et la publicité des produits de vapotage dans les milliers de dépanneurs en Ontario. Son directeur, Michael Perley, a ajouté vendredi que les conservateurs devraient maintenant limiter la vente des produits de vapotage aux centaines de magasins spécialisés existants dans la province, qui possèdent l’expertise nécessaire pour aider les fumeurs adultes.

Les plus populaires